Christine

Christine et les massages aux bols tibétains

Formée à différentes approches énergétiques depuis 22 ans, c’est pourtant bien le son et ses vibrations qui ont changé profondément sa vie.

Un jour alors qu’elle teste un massage sonore, c’est la révélation. « Non seulement mes oreilles captaient ces sons qui m’hypnotisaient presque avec toutes ces variations sonores mais les vibrations que je ressentais à travers mon corps me faisaient prendre conscience combien mon corps était vivant !

Des ondes qui me traversaient de bas en haut, telle une danse de vagues. Des endroits de mon corps qui se rappelaient à moi plus que d’autres comme pour me donner un message.

Ce jour-là, j’ai su avec certitude que le soin par le son était rentré dans ma vie pour ne plus en ressortir. »

Depuis des siècles, le son est à l’origine de la méthode de guérison la plus ancienne et la plus profonde qui existe.

Le son est composé de vibrations c’est-à-dire d’ondes. Tout comme les animaux et les plantes, le corps humain est un ensemble de vibrations et d’ondes.  L’eau étant le meilleur vecteur des ondes et le corps humain étant composé de 70 à 80 % d’eau, les ondes se propagent à travers le corps pour atteindre chaque organe, chaque cellule.

Le bol sonore, par sa vibration, rappelle la fréquence originelle et imprègne l’être entier. Guidé par les puissantes vibrations du bol chantant, le corps se reconnecte petit à petit à son état vibratoire initial et retrouve son harmonie, son équilibre.

​C’est donc plus qu’une simple relaxation. C’est un retour à soi, en profondeur, qui vous permet de vous libérer du mental, de lâcher prise et vous soutient dans votre processus d’auto-guérison.